Photographier le monde du tatouage est quelque chose de particulier. Il faut savoir respecter la zone de confort des client-e-s mais également ne pas entraver le travail des artistes. Il faut apprendre à se faire discret tout en réussissant à capturer les instants qui marquent, littéralement.